Poutine, chiffres à l’appui, contredit les basses manœuvres médiatiques, qui tentent de faire porter à la Russie la seule responsabilité de la pénurie alimentaire en Europe.

Temps de lecture :25 Seconde

La crise alimentaire qui commence à susciter de nombreuses inquiétudes en Europe, où certains consommateurs sont acquis sans nuance à la propagande atlantiste, mérite qu’on se penche sur cet interview de Poutine (qui semble en pleine forme contrairement à ce que les médias prétendent) et nous fait une démonstration de sa capacité à penser les questions à l’échelle d’un pays voire du monde. Énergies, agriculture, géopolitique, diplomatie, le métier de chef d’état exige une vision globale dont nous avons un aperçu ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Previous post “Rôle funeste de l’Otan” Le petit fils du général de Gaulle, sur l’existence d’un agenda américain en Ukraine.