Une histoire vieille de 50 ans

Temps de lecture :23 Seconde

« Il ne s’agit pas d’une crise de santé publique. Il s’agit d’une campagne de marketing opportuniste pour répondre à un objectif déterminé. On dit aussi qu’il faut utiliser les médias pour faire de la publicité pour une contre-mesure médicale qui est en fait l’injection d’une protéine chimérique recombinante synthétique développée à partir d’une simulation informatique.” Dr David Martin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous post On voudrait leur dire
Next post Un avocat prend la parole